Aller au contenu

Constitution – Chapitre III

Chapitre III

Son gouvernement

Son gouvernement est collégial.

  • Collaborant avec l’évêque du lieu, la Fraternité Apostolique Saint Benoît-Joseph Labre est ouverte à des collaborations avec d’autres évêques après entente entre  le supérieur élu et l’évêque du lieu.  Cette entente devra respecter la règle de vie.
  • L’Assemblée générale des membres élira un Conseil directeur toujours présidé par un prêtre, nommé Supérieur général, auquel siégeront les représentants dûment élus de chaque branche et un représentant des maisonnées élu par les responsables des maisonnées.  Le Conseil verra à garder l’esprit du charisme voulu par le Père pour le service de l’Église.  Le Conseil veillera aux biens des membres, à la saine administration du Conseil d’administration dont les membres sont élus par l’Assemblée générale et dont le Supérieur général est membre d’office ainsi que l’économe nommé par le Conseil directeur.  Le Conseil d’administration sera orienté par les décisions du Conseil directeur qui tiendra compte des avis du Conseil d’administration dans ses délibérations.  Le Conseil d’administration est le représentant moral et civil tel que prévu par la loi sur les corporations religieuses.  Le Conseil directeur voit aux applications de la règle de vie de la Fraternité et le Supérieur général est l’unique porte-parole du Conseil directeur.  Le Conseil directeur est la personne morale canonique de la Fraternité Apostolique Saint Benoît-Joseph Labre.
  • Les membres accomplissent leur ministère «dans l’Esprit du Christ» et selon les exigences de la vie commune en recherchant la mise en commun des biens. (C.I.C. 738)
  • Les Mystères de l’Incarnation et de la Pentecôte seront le vif élan intérieur de son développement.
  • La Fraternité Apostolique Saint Benoît-Joseph Labre agit en collégialité.  C’est collégialement qu’elle décidera de ses règles de vie fraternelle et de vie spirituelle.  Les membres verront à élire un Supérieur général gardien  des décisions collégiales de la Fraternité et de sa mission.  Son autorité sera celle du service des membres pour maintenir les liens de l’unité et de la paix, de la fidélité à l’Église et de la joie de l’Esprit.  Le Supérieur cherchera à promouvoir le désir de la sainteté chez les membres en orientant une vie de piété fidèle aux motions de l’Esprit et conforme l’identité du Christ pasteur de ses brebis.
  • Le Supérieur général sera élu tous les six ans avec un seul mandat renouvelable.  Seul un prêtre est éligible à ce poste.
  • Le gouvernement se fait par vote de majorité simple et une fois le vote rendu, la décision doit être acceptée à l’unanimité dans un esprit de communion fraternelle.  La critique négative atteint l’unité du groupe.  C’est pourquoi le Supérieur général verra à réunir régulièrement les membres pour clarifier les raisons des décisions et l’esprit dans lequel elles furent prises.  Cette réunion se tiendra le jeudi soir en rappel de la dimension eucharistique de la Fraternité et sera précédée d’une demi-heure d’adoration eucharistique.  Si besoin est, une décision collégiale peut être expérimentée pendant un certain temps avant d’entrer dans la coutume de vie.  Jamais la règle ne devra nuire à la vie communautaire dans l’Esprit.  Car, c’est un don de Dieu que cette vie fraternelle dans l’Esprit-Saint.  En conséquence, il faudra adopter un règlement en considération de la nature, du but et de la spiritualité de la Fraternité Apostolique Saint Benoît-Joseph Labre.
  • Pour préserver l’amour de Jésus Christ et l’amour entre tous, une rencontre est prévue tous les quinze jours.  Détentes, ressourcements, célébrations de l’eucharistie, partages et échanges seront l’occasion d’une relance de l’esprit apostolique. Le jour privilégié par la Fraternité est le jour dédié à la Vierge Marie – le samedi – si cela est possible aux membres.

ATTENTION Veuillez consulter les informations spéciales sur la page d'accueil   WARNING Please see special information on the home page.